dimanche 20 décembre 2015

« Donner et Recevoir »






Il aura fallu deux ans pour que j’ose ajouter une rubrique « don » sur cette page.
Plusieurs fois, je me suis dit que je donnais beaucoup de temps à ce blog au détriment des besoins de mon corps physique mais le besoin du mental était plus fort que tout. 
J’y trouve de toute façon une forme de récompense par le seul fait de partager mais par moments, je sentais que ça n’était pas "juste", pas équilibré. Puis je me disais que ça nourrissait les croyances passées que ça bloquait l'abondance...
Malgré tout ces arguments "valables" pour le mental, je sais aussi qu'il ne sert à rien de forcer, que tout vient en son temps et j'ai lâché prise à ce sujet. 

Il semble que le moment soit venu parce que l'idée me trotte en tête depuis hier mais sans pour autant me déranger, sans que ça suscite plus de peur que toute nouvelle démarche peut faire émerger.

Même si ces confidences (journal intime) peuvent sembler indécentes et outrageuses pour certains je sais que c’est un soutien pour d’autres.
Je n’espère pas non plus recevoir quelque chose mais déjà, le fait d’être capable de proposer cette rubrique, représente un pas de plus dans l’abandon des rôles, l’affirmation et le respect de soi.


C’est une forme d’ouverture que ma mère (et le critique intérieur) qualifierait de mendicité mais j’y vois plutôt une occasion de lâcher les croyances négatives à propos de l’argent et de permettre une circulation énergétique plus fluide tant à l’intérieur qu’avec l’extérieur. 

La libre circulation de l’énergie est souvent bloquée par des restrictions qui sont le reflet du manque d’estime de soi. 
"Donner et recevoir" c'est l'expression du flux naturel de l'amour, de la source, qui est équilibre, harmonie, justesse, justice, équité, et libre circulation de l'énergie
Dans notre monde de dualité, ça se manifeste de façon déséquilibrée la plupart du temps parce que l'humain pense manquer de tout alors il prend et retient. 
Il pense qu'en accumulant, en conservant et en épargnant, il sera comblé, à l'abri du manque.  
Il agit de cette façon à dans tous les domaines de la vie, il veut rester jeune, il veut un amour exclusif, il consomme de façon compulsive, épargne de l'argent, stocke de la nourriture, des biens, des objets, par peur de manquer. Il tente de garder les êtres auprès de lui et de peur qu'ils s'en aillent, fait tout pour leur plaire...

Or ça ne fait que bloquer le flux de l'abondance puisque l'énergie est vivante, en mouvement constant et tout comme l'amour, on ne peut la retenir, se l'approprier, elle a besoin de circuler librement. 
La nature, notre corps physique même, sont l'expression de ce mouvement constant, de l'énergie qui circule. Et quand les filtres mental, émotionnel sont épurés des croyances obsolètes et des illusions, il n'y a plus de blocages, d'entraves, notre corps est alors en parfaite santé.
L'amour et la lumière qui constituent notre essence primordiale, sont des énergies qui se cultivent, qui rayonnent, selon notre capacité d'ouverture à notre vraie nature. 
On est aimé lorsqu'on s'aime soi-même, et parce qu'on rayonne cet amour, on aime tout simplement sans restrictions, limitations, sans avoir besoin d'un objet particulier sur lequel déverser cette vibration puisque l'énergie est libre, autonome, insaisissable. 

Cependant comme elle est notre essence vitale, elle demeure éternellement en nous et selon notre comportement, notre façon d'aimer, de nous aimer premièrement, d'aimer cette nature multidimensionnelle que nous sommes, selon notre capacité à rayonner librement cet amour lumière, nous pouvons l'amplifier par la loi du donner et du recevoir. Et c'est quand on donne sans attentes, qu'on reçoit à la mesure de notre don. 
C'est valable pour tous les secteurs de notre vie puisque tout est énergie. 

Ce qui bloque toujours le flux naturel de la source en nous, c'est la peur, les croyances de manque, le besoin de contrôle, le manque d'amour véritable de soi et par conséquent le manque d'amour pour la vie, les autres. 
Mais ça n'est pas "le problème", c'est aussi la solution; ce contexte particulier est précisément ce qui nous pousse à chercher qui nous sommes, à chercher ce qu'est l'amour, à vouloir vivre de façon authentique, en paix et dans l'harmonie. 
Dans ce monde de dualité, la lumière se révèle dans l'ombre et vice et versa. La clef du bien-être, du bien vivre ensemble, c'est la capacité d'ouverture du cœur, la conscience et la manifestation de qui nous sommes en vérité et l'harmonie intérieure qui se manifeste à l'extérieur. 

L'équilibre énergétique, le juste milieu, le fait de vivre en conscience, dans le cœur, au point zéro, dans le moment présent, selon l'élan de l'instant, permet cet équilibre, cette justesse. 
On se libère des masques, des rôles, des peurs, du passé, on guérit ses blessures en venant régulièrement en notre cœur, en conscience, délibérément, afin que l'amour lumière harmonise tout ce que nous sommes et génère l'élan qui est porté par la joie d'être, la paix, l'amour de soi
Lorsqu'on tombe les masques, lorsqu'on vient régulièrement équilibrer notre être en notre cœur, notre vision de la vie, des choses, change progressivement
L'argent est perçu comme une énergie, une des multiples formes d'expression de la source dans la matière, du flux de l'énergie qui lorsqu'il s'écoule librement nous comble et nous permet de prendre soin, de créer, d'agir. 
Ça demande de lâcher la peur du manque et toute action faite en ce sens, déjà au niveau mental, des croyances et des illusions, rétablit la libre circulation de l'énergie en nous.      

Alors je m’autorise à recevoir et même si cette forme d’accueil semble limitée par la peur puisque je ne souhaite pas utiliser de bouton paypal, c’est un choix délibéré et réfléchit. 

On ne se libère pas d'une peur en forçant mais en devenant conscient de celle-ci et en laissant l'amour lumière l'harmoniser. Derrière cette peur et à vrai dire, la résistance face aux démarches administratives, il y a beaucoup de croyances à libérer, d'amour à se donner afin de changer en profondeur, d'acquérir plus de confiance en soi...

Une offrande par chèque brise l'anonymat que j'ai souhaité garder ici, afin de respecter les personnes qui m’ont donné la vie mais la correspondance postale qui dévoile l'identité de ceux qui s'échangent des courriers, rend la communication équitable et plus authentique.

Si vous estimez que ce que vous lisez ici a de la valeur, vous pouvez donc l’exprimer en m’adressant un mail à cette adresse où je vous communiquerais mes coordonnées postales.   Po.beju@wanadoo.fr...
2/01/2017 Voilà un bel acte manqué comme on dit...j'ai fait une erreur dans l'écriture de l'adresse mail qui est:  po.beju@wanadoo.fr  plus d'un an pour m'en rendre compte, cela montre qu'il y a encore pas mal de croyances limitantes à libérer, lol!

Avant d’installer cette nouvelle page, j’ai cliqué sur la boite à idées de Lulumineuse histoire de me donner du courage et j’ai pioché ce qui suit :
« Fais confiance à ton ressenti »
Et pour l’anecdote, je publie ceci à 14h44 


Si vous souhaitez partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteure et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » ou http://lydiouze.blogspot.fr

5 commentaires:

  1. Bravo pour cette décision! En quoi serait ce de la mendicité? Ce blog vous demande de l'énergie,du temps, et apporte des choses positives à ceux qui le lisent; tout ceci au même titre qu'un travail normal. Notre système basé sur l'agrent fait que si un médecin me soigne, je le paie, si un plombier débouche ma douche, je le paie,etc....or, si ce que vous faites ici ne semble pas être un travail "traditionnel" comme la société l'entend, pou moi cela en présente la même configuration, en plus d'être très sain (je préfère donner de l'argent pour lire ces articles que pour acheter des édicaments aux lobbys pharmaceutiques par exemple). Par contre, je trouve cela dommage de ne pas pouvoir payer par carte , peut être parce que je suis jeune et habituée à payer par internet et que j'ai un peu la "flemme" d'aller à la poste et tout, cependant je comprends pourquo vous faites cela , et c'es moi qui vais réfléchir à cette "flemme" que j'ai ;) si vous restez sur votre position, alors il faudra que je pense à vous demander votre adresse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour votre sincérité.
      C'est vrai que cette décision a suscité pas mal d'interrogations et j'en suis venue aux mêmes conclusions que vous.
      Pour le paiement par carte bancaire, le souci c'est que ça peut-être un élan émotionnel (pitié, condescendance...des énergies des rôles de victime/bourreau/sauveur)
      Ces égrégores ont été suffisamment nourris ;)

      Supprimer
  2. D'accord je comprend! ( même si vraiment vous mm'inspirez tout sauf la pitié et la condescendance;))

    RépondreSupprimer
  3. Lydia , je tenais à te dire que quand on clique sur faire un don ..la page revient systématiquement ? sur cette page ?
    je l'ai testé déjà il ya 15 jours environ ..
    Voilà Bonne journée
    Sadia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sadia de me ramener sur cette page que je n'ai pas regardée depuis un an! Il est clair que je me justifie ici et que je complique considérablement les choses...en plus, j'avais mal écrit mon adresse mail...!
      C'est encore l'illustration des croyances solidement ancrées et de leur impact.

      Le processus de libération est progressif alors patience...tout vient toujours à point! Je vais en profiter pour refaire cette rubrique, lol!

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.